Toute l’actualité de la Sécurité et de la Sûreté

Vidéoprotection. Genetec équipe le CSU d’Elancourt


Publié le 16 oct. 2019 09:28:56


En 2011, Élancourt a décidé de déployer un système de vidéosurveillance pour renforcer la sécurité dans la ville. Malheureusement, ce système ne fut rapidement plus supporté par son fournisseur et la ville décida alors de se tourner vers une nouvelle interface. Après une veille technologique minutieuse et la visite de plusieurs sites équipés de solutions de Genetec, Elancourt décide en 2014 d'opter pour la plateforme de sécurité unifiée Genetec Security Center et la solution de vidéosurveillance Genetec Omnicast.

Le choix d'une plateforme de sécurité unifiée n'était pas anodin. Élancourt souhaitait en effet à l'avenir pouvoir y centraliser d'autres solutions de surveillance. Son projet d'un Centre de Surveillance Urbain (CSU) hautement innovant et couvrant progressivement l'ensemble des besoins de la ville était né.

Peu à peu, la ville s'équipe de nouvelles solutions Genetec. A Security Center et Omnicast viennent en effet s'ajouter :

  • la solution de contrôle d'accès Genetec Synergis, venue remplacer l'ancienne solution en place ;
  • la solution de reconnaissance automatique des plaques d'immatriculation Genetec Autovu, qui permet d'actionner les bornes d'accès à certaines rues de la ville en fonction des voitures qui se présentent ;
  • le module de cartographie Plan Manager de Security Center, qui permet de visualiser sur une carte l'emplacement des agents de la Police Municipale sur le terrain et d'envoyer les équipes les plus proches en cas de besoin ;
  • le module de gestion des communications Sipelia de Security Center qui rend possibles les communications SIP entre les agents du CSU et les dispositifs d'interphonie de la ville.

Voir exactement ce qui se passe

« Grâce à Security Center, toutes les solutions de surveillance sont synchronisées et accessibles depuis la même interface. Par exemple, lorsqu'un incident de contrôle d'accès se produit, comme l'ouverture d'une porte qui devrait rester fermée, nos agents peuvent afficher sur le même écran les images de la caméra de vidéosurveillance la plus proche et voir ce qu'il se passe exactement », explique André Baudoui, Conseiller municipal délégué à la sécurité d'Élancourt. Avant d’ajouter : « Ce n'est pas de la technologie pour la technologie. Security Center apporte une bien meilleure connaissance des situations à nos agents et améliore la sécurité. Les résultats sont là pour le prouver : depuis que nous utilisons Security Center, nous avons constaté une baisse de -30 % de la délinquance sur la commune. »

Les Jeux Olympiques Paris 2024 en ligne de mire

La Colline d'Elancourt accueillera en 2024 les compétitions de VTT des Jeux Olympiques de Paris. Beaucoup de questions sont encore en suspens, notamment qui devra assurer la sécurité du site olympique et des bâtiments qui seront construits pour l'occasion. Si la tâche lui incombe, la ville d'Elancourt sera prête.

« Nous n'en serons pas à notre coup d'essai, précise André Baudoui. Dans le cadre de la Ryder Cup, une compétition de golf qui s'est déroulée à Saint-Quentin-en-Yvelines en 2018, nous avons mis en place une collaboration avec la Police Nationale qui disposait d'un retour caméra sur nos équipements de vidéosurveillance, et avec la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) qui depuis peut directement prendre la main, au besoin, sur nos caméras. Tout cela a été rendu facilement possible grâce à Security Center. »

Gestion des alarmes en phase de test

En attendant, Élancourt poursuit le développement de son CSU du futur, notamment via l'intégration de nouvelles solutions à la plateforme unifiée Security Center. Ainsi, l'Ecole de Musique de la ville sert aujourd'hui de bâtiment test, pour valider les technologies de gestion de l'éclairage et de gestion des alarmes, avant de les déployer au reste des bâtiments municipaux.

« La ville a beaucoup à gagner avec de telles solutions. En dehors des horaires d'ouverture d'un bâtiment, une lumière restée allumée a un coût, une alarme qui n'a pas été activée représente un risque. L'unification dans Security Center nous permet d'être alertés de ce type d'événement, d'y associer des données de contrôle d'accès ou des images de vidéosurveillance, et de pouvoir ainsi vérifier sans sortir du CSU si des personnes sont encore présentes dans les locaux », conclut le conseiller municipal.

 

Partager l'article