Toute l’actualité de la Sécurité et de la Sûreté

Sécurité électronique. Fusion finalisée entre GPMSE Fédération et USP Technologies


Publié le 1 oct. 2019 11:50:00


Pour accompagner les entreprises de la sécurité électronique et numérique,le GPMSE Fédération et USP Technologies ont concrétisé leur fusion. La fusion du GPMSE Fédération et d’USP Technologies va permettre aux deux organisations, d’unir leurs forces pour accélérer la convergence entre produits et services de sécurité électronique et numérique et efficacité économique. « Grâce à ce mariage, notre image de syndicat professionnel représentatif des télésurveilleurs, sur l’hexagone, mais également des installateurs ‘’pur-player’’, va être renforcée, explique Jean-Christophe Chwat (notre photo), président du GPMSE Fédération. En outre, nous allons désormais représenter une partie des industriels opérant sur le marché de la sécurité électronique. Cette union est donc une formidable opportunité pour mieux relever les défis de la profession, face à un marché en pleine évolution. Aussi, rassembler tout cet écosystème est essentiel pour construire, ensemble, les opportunités de demain et mener des actions communes, encore plus convaincantes vis à vis des pouvoirs publics, en particulier le Cnaps et la DCS, sans oublier le législateur. »

Trois priorités

Le GPMSE Fédération devient l’organisation professionnelle fédérant les métiers de la sécurité électronique et numérique. Elle regroupe le GPMSE Installation, le GPMSE Télésurveillance et le GPMSE Technologie numérique (nouvellement créé et présidé par Ivan Marciano, anciennement président d’USP Technologies ). Il organisera son action autour de trois priorités :

  • Défendre les intérêts de l’ensemble de la profession regroupant l’installation et la maintenance, la surveillance à distance, les constructeurs, éditeurs de logiciels et distributeurs de solutions de sécurité.
  • Permettre la réalisation de tests et expérimentations, en facilitant les échanges entre les industriels et leurs clients que sont les installateurs et télésurveilleurs.
  • Améliorer ainsi la compétitivité des entreprises membres en poursuivant le travail engagé auprès des prescripteurs et autres acteurs, de façon à assouplir la législation, notamment ; ce, dans l’objectif de répondre aux attentes des utilisateurs.

Rassemblement des métiers

« En tant que président du GPMSE Technologie numérique, mon souhait est d’oeuvrer très rapidement en faveur de l’échange et de la mutualisation ente les différents collèges (installation, télésurveillance, technologie numérique). Des groupes de travail vont être rapidement mis en place, de façon à sensibiliser l’ensemble des acteurs au traitement de la donnée, à la transmission numérique et aux enjeux de sécurité numérique », souligne Ivan Marciano. Et Jean-Christophe Chwat de conclure : « Comme je l’avais annoncé en avril dernier, notre souhait était de calquer notre agenda sur celui de la fusion des deux organisations professionnelles représentatives de la branche des entreprises de prévention et de sécurité, SNES et USP. Le GES a été créé le 5 juin dernier. »

 

Partager l'article