Toute l’actualité de la Sécurité et de la Sûreté

Actualités

Coronavirus ADP déploie des caméras thermiques


Publié le 26 mai 2020 16:53:00


De plus en plus de sites publiques recourent aux caméras thermiques pour détecter des personnes malades. Après la station Châtelet du métro parisien, dont nous parlions la semaine dernière, c’est le groupe Aéroports de Paris qui a décidé d’utiliser des caméras thermiques, en plus des mesures d’hygiène, pour détecter l’arrivée de voyageurs malades à Paris-Charles-de-Gaulle dans lequel seront installées douze caméras thermiques. Un déploiement validé par la Cnil.

Ces caméras qui permettent donc de détecter des personnes fiévreuses sont déjà courantes dans le monde et on les croise très souvent dans les pays asiatiques où elles sont utilisées depuis l’épidémie du Sras en 2003.

Dans 18 aéroports du groupe

Ainsi, et après plusieurs semaines d’expérimentation auprès de salariés volontaires, tous les passagers à leur arrivée à Paris pourront «bénéficier d'une prise de température et se voir proposer une prise en charge médicale à l’aéroport. La prise de température s'effectuera en salle de livraison bagage, grâce à un dispositif de caméra thermique qui permettra d'alerter un opérateur sur place en cas de dépassement d'un certain seuil de température. Si c'est le cas, le passager sera invité à procéder à une levée de doute par thermomètre sans contact. Si sa température est confirmée, il se verra proposer une visite médicale au cours de laquelle le médecin lui suggérera le cas échéant d'effectuer un test PCR COVID-19. Le Service Médical d'Urgence (SMU) de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle, dans le cadre d'un protocole à finaliser avec le centre hospitalier intercommunal Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois-Villepinte, est responsable de cette mise en œuvre.

Comme le précise le groupe ADP dans un communiqué de presse, « ce mode opératoire, largement pratiqué dans le monde, est mis en œuvre dans 18 aéroports de notre réseau à l'international, nous ayant ainsi permis de développer un savoir-faire en la matière. Nous partageons en effet à l'échelle du groupe la même exigence sanitaire autour des mesures mises en place et des défis à relever pour que les citoyens du monde entier retrouvent en confiance le chemin de nos aéroports. »

Une solution française

Pour cette installation, ADP a fait appel au savoir-faire de la startup française Outsight dont la technologie « 3D Smart Monitoring » — des caméras 3D sémantiques — équipe déjà 18 aéroports du groupe. La solution d’Outsight est respectueuse de la vie privée car le flux vidéo ne quitte pas les capteurs. Les calculs sur les images sont réalisés sur l’appareil lui-même, celui-ci est totalement autonome dans l’analyse des données captées, évitant ainsi de faire transiter via les réseaux des données à caractère sensible.

 

C’est par l’intermédiaire de Castel que le spécialiste des solutions de sécurité pour les bâtiments a réalisé l’acquisition de Synchronic, spécialisé dans les solutions de contrôle d’accès, alarme intrusion, protection bancaire, transmission, supervision, vidéosurveillance...

Fondée en 1988 à Franqueville-Saint-Pierre, près de Rouen, Synchronic développe et fabrique des solutions destinées à tous types de sites nécessitant une protection des biens et des personnes, comme les banques, les collectivités locales et plus généralement les sites industriels, commerciaux ou administratifs. L’entreprise dispose de 6 agences commerciales pour couvrir l’ensemble du territoire français et est présente à l’export, principalement sur les pays d’Afrique francophone et du Maghreb. Le Français emploie 60 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 10,50 millions d’euros en 2019. « Avec cette acquisition, le groupe renforce son pôle tertiaire, déjà constitué de Castel et MWS, et conforte sa position de leader du marché de la gestion des accès et de la sécurité pour les bâtiments », souligne Philippe Mallard, directeur général du Groupe Urmet France.

Acteur de premier plan dans les domaines de l’interphonie, du contrôle d’accès, de la domotique et, plus largement, du bâtiment connecté, le Groupe Urmet France connaît d’ailleurs une croissance régulière et ininterrompue de son chiffre d’affaires. « La force du groupe est d’être présent sur différents segments de marché (distributions professionnelles, installateurs, grandes surfaces...), d’être multi-métiers et multi-compétences, avec une alliance de sociétés expertes chacune dans leurs domaines. Comme tous, nous sommes impactés par la crise sanitaire et économique du Covid-19. Il nous paraît toutefois primordial de poursuivre notre développement pour préparer demain », poursuit Philippe Mallard.

Tandis qu’Ali Mahmoud, directeur opérationnel de Castel et responsable du pôle tertiaire du groupe ajoute : « Le rapprochement avec Synchronic constitue une belle opportunité, leurs solutions de contrôle d’accès, et notamment XSecur’ qui a obtenu la certification CSPN de l’ANSSI, viendront compléter celles proposées par Castel. »

Stratégie d’innovation

« Cette acquisition s’inscrit également dans la stratégie d’innovation du groupe. Les synergies, notamment de développement, bénéficieront à l’ensemble des sociétés des pôles tertiaire et résidentiel, et permettront d’apporter des solutions toujours plus performantes, compétitives et novatrices dans un secteur en constante évolution », déclare Pascal Perrin, directeur opérationnel d’Urmet France et responsable du pôle résidentiel du groupe.

Enfin, Synchronic bénéficiera également de la présence à l’export de Castel, notamment en Europe (Belgique, Espagne, Italie, Suisse, filiale au Royaume Uni), Russie, Australie, Moyen-Orient ..., et plus largement de la présence à l’international du groupe Urmet. « L’arrivée de Synchronic, au sein d’un groupe solide en croissance constante depuis 20 ans et tourné vers l’international, nous permet d’assurer la poursuite de notre développement. Les complémentarités entre les différentes sociétés du groupe créeront aussi une nouvelle dynamique pour nos clients et nos équipes », se réjouissent Vincent Molina et Nicolas Bignard, co-directeurs généraux de Synchronic.

 

Intégrateurs. Beau contrat pour Spie


Publié le 26 mai 2020 16:50:00


Le marché remporté par Spie porte sur la conception d'un nouveau centre de contrôle pour l'ensemble des bâtiments de la Potsdamer Platz, à Berlin. Lancé en août 2019, le projet doit s'achever en mai 2021 et concerne donc 16 bâtiments de la Potsdamer Platz, parmi lesquels des complexes de bureaux, un centre commercial, une salle de spectacle et plusieurs cinémas, ainsi qu'un parking souterrain sous toute la superficie de la place.

Le contrat prévoit la connexion de tous les dispositifs techniques de sécurité, tels que les systèmes d'alarme incendie et anti-intrusion, les équipements vidéo, les issues de secours et ascenseurs déjà en place, et le système de contrôle d'accès à la totalité des 16 bâtiments de la Potsdamer Platz, à un nouveau système de vidéosurveillance et de gestion des risques basé sur WinGuard et Milestone, deux logiciels indépendants du matériel. Lorsque l'opération sera terminée, le système complet assurera l'administration et la gestion d'environ 40 000 points de données et 700 caméras vidéo.

Spie doit aussi assurer le renouvellement de la technologie vidéo, avec l'installation de caméras sur IP Axis (sans câble réseau), d'un système de détection vidéo intelligent et de la technologie de centre de contrôle (équipements, mur d'images, salle de crise, etc.), avec notamment un système de communication basé sur la solution Unify OpenScape Xpert.

Respect du calendrier

Les premières étapes se sont correctement déroulées. Le centre de contrôle, désormais équipé d'un nouveau mobilier et de nouveaux écrans, est d'ores et déjà opérationnel avec les systèmes existants. Dans les prochaines semaines, les nouveaux logiciels de gestion du centre de contrôle seront installés sur des serveurs virtuels et accessibles sur site ; ils seront alimentés en données d'ici fin 2020. Des tests complets ont déjà été menés avec succès. Par ailleurs, au cours des 12 prochains mois, les caméras, au nombre d'environ 700, seront installées sur toute la zone de la Potsdamer Platz et progressivement mises en service.

 

Sécurité événementielle. Naissance du Gessec


Publié le 26 mai 2020 16:48:00


Créé récemment et composé de sept experts, le Gessec (Groupe des Experts Sécurité Sûreté Événementielle Cannoise) est une association dont l’objectif est d’accompagner, bénévolement, les centres d’affaires et de congrès, les établissements recevant du public et quelques autres acteurs économiques de Cannes-Pays de Lérins ; notamment dans l’intégration des directives gouvernementales, dans le contexte et les spécificités de leur activité.

« Cannes est le deuxième site événementiel de France. Le tourisme et l’événement représentent 20% du PIB dans le bassin cannois, contre 7 à 8% dans les autres régions. Il nous a donc paru indispensable d’apporter notre aide à ce secteur, actuellement en arrêt cardiaque, qui représente, en temps normal, le poumon économique essentiel pour l'emploi et pour le rayonnement de notre beau territoire », explique Philippe Leclerc, directeur sécurité-sûreté du Palais des festivals de Cannes, membre de l'association.

En effet, « de nombreuses entreprises locales se sont retrouvées, en quelques semaines, en situation d’urgence. Nous nous sommes alors rapprochés de celles qui n’ont pas accès à des experts en sécurité-sûreté, et leur avons proposé de les accompagner pour protéger, au mieux, leurs biens et leur savoir-faire. Jusqu’à présent, pour beaucoup d’acteurs, mettre en place des mesures de protection, physique mais également numérique, n’était pas leur priorité. Or, pour nombre d’entre eux, il a fallu mettre en place le télétravail, du jour au lendemain. La sécurisation des données est alors devenue un réel enjeu », précise Sébastien Beaujean, CEO de Saint-Georges Management et également membre du Gessec. Avant d’ajouter : « L’une des ambitions majeures du GESSEC est de donner, aux entreprises locales, les moyens de relancer leur activité, dans de bonnes conditions, et qu’elles puissent la continuer en conservant un niveau de sécurité optimum, en les libérant du côté parfois anxiogène de l’intégration de nouveaux process de sécurité. »

> Contact : contact@gessec.org

 

Être un outil efficace d’aide au choix en matière de caméras de surveillance… C’est l’objectif affiché du calculateur CamTrace. Ainsi, grâce à lui, vous pourrez déterminer ce que vous cherchez et quelles caméras répondent à vos besoins… Le calculateur CamTrace vous permet donc de choisir une caméra en fonction des objectifs que vous vous fixez ou de prévoir les possibilités offertes par une caméra donnée.

Il vous suffit de rentrer les caractéristiques d’une caméra : résolution horizontale, angle du vue, pour savoir jusqu’à quelle distance vous pourrez faire de la reconnaissance. Vous pouvez également partir de vos besoins : par exemple, identification sur une zone de 10 m de large située à 40 m et déterminer le type de caméra qui convient.

> http://www.camtrace.com/calculateur-champ-de-vision/