Toute l’actualité de la Sécurité et de la Sûreté

Lutte contre l’intrusion. Senstar : « Aider nos utilisateurs à optimiser leurs process »


Publié le 18 mai 2021 10:45:17


Le Canadien est un des leaders mondiaux de la lutte contre l’intrusion. Depuis janvier 2020, Fabien Haubert (notre photo) en est le directeur général. Parmi ses objectifs : développer les parts de marchés de Senstar en Europe et, plus particulièrement, en France.

  • PSM :Pouvez-vous nous présenter Senstar ? Et sa gamme de produits ?

Fabien Haubert : Senstar est une société canadienne, fêtant ses quarante ans cette année, faisant partie d’un groupe spécialisé dans la sécurité listé au Nasdaq (MAGS) et réalisant un CA de 80 millions de dollars. Notre ambition est de renforcer notre position de leader mondial du marché de l’intrusion. Nous avons d’ailleurs de sérieux arguments à faire valoir. Ne serait-ce que la profondeur et la largeur de notre gamme qui va des câbles de détection sur clôtures radio ou à fibres optiques, aux câbles tendus de type « taut wire », en passant par les câbles enterrés fibre optique ou à rayonnement, les solutions de détection de type accéléromètres, les barrières micro-ondes, les systèmes de câbles électrostatiques dédiés aux sites nucléaires ainsi qu’une solution de supervision logicielle intelligente intégrant le contrôle d’accès et des algorithmes d’analyse d’image. Notre spécificité réside dans le fait que tous nos systèmes se parlent et sont intégrables avec la plupart des VMS aujourd’hui disponibles sur le marché.

  • PSM :En quoi vous différenciez-vous de vos concurrents actifs sur les marchés français et européens ?

Fabien Haubert : Nous avons très tôt compris que se mettait en place un véritable écosystème de la sécurité dans lequel les différents composants de la chaîne de la sécurité doivent pouvoir communiquer entre eux. Pour répondre à cette attente très fortement exprimée par nos utilisateurs finaux, nous avons, en 2016, acquis la société Aimetis, un spécialiste de l’analyse d’images et de la VMS. Parallèlement, en interne, nous jouissons de notre propre algorithme intelligent, Fusion, qui permet de combiner simultanément l’analyse vidéo et les différents signaux détectés par nos capteurs. En mutualisant l’apport technologique d’Aimetis à nos propres développements en matière d’intelligence, nous sommes aujourd’hui capables de proposer une solution globale de sécurité dont les fonctionnalités et les atouts vont bien au-delà de la simple détection d’intrusion.

  • PSM :Quels sont vos marchés privilégiés ?

Fabien Haubert : Nous focalisons nos développements sur quatre marchés cibles : l’Oil & gas, le marché de ce qu’on appelle « Utilities », à savoir la production et la transmission d’énergie, la gestion de l’eau, les infrastructures télécoms et les datacenters. S’y ajoutent tous les acteurs de la filière logistique et, enfin, le pénitentiaire. On peut même y ajouter deux marchés sur lesquels nous évoluons également : les transports (aéroports, ferroviaire…) et les sites militaires. Pour tous ces utilisateurs finaux, nous concevons, développons des solutions, des outils, des applications qui leur permettent, non seulement, de gérer leur sécurité, mais aussi d’optimiser leurs process. Nous voulons donner la possibilité à nos utilisateurs de passer de fonctionnalités purement sécuritaires à des applications plus larges participant à la performance de leurs process.

  • PSM : Souhaitez-vous vous développer sur le marché français. Comment y êtes-vous organisés ? Comment distribuez-vous vos produits ? […]
  • Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans PSM 265 (mai-juin 2021).
 

Partager l'article