Toute l’actualité de la Sécurité et de la Sûreté

INTEGRATEURS. VFLIT investit dans les technologies de sûreté


Publié le 23 févr. 2021 11:02:00


Spécialiste des technologies de l’information, VFLIT a investi le champ de la sûreté avec le rachat de CTV en 2017 et RSS en janvier 2021. Le développement des protocoles IP, des équipements connectés et des solutions réseaux ou sur le cloud montre pour son président, Dave Lecomte (notre photo), des synergies évidentes. Il a accepté de répondre aux questions de PSM.

  • PSM : Quelle est l’activité de VFLIT ?

Dave Lecomte : Basé dans l’ouest de la France, VFLIT, acronyme de « Vous Faciliter L’IT », est comme son nom l’indique, un groupe régional orienté autour de l’IT. Notre ambition est d’être l’interlocuteur unique des entreprises et des collectivités locales pour tout ce qui concerne les technologies de l’information et de la communication et d’apporter une solution globale et complète. Cela va de métiers purement IT concernant l’infrastructure et la sécurité des réseaux et du cloud, à la gestion de la téléphonie et des applications de gestion paies, comptabilité, gestions commerciale, SIRH... Avec le rachat en 2017 de CTV, spécialiste de l’alarme, du contrôle d’accès, de la vidéo-surveillance et de la vidéoprotection urbaine, nous avons complété et renforcé notre positionnement de marché.

  • PSM : Qui sont vos clients ?

Dave Lecomte : Fortement ancré dans les territoires de l’Ouest et du centre de la France, nous nous adressons aux PME/PMI ainsi qu’aux collectivités locales des régions Bretagne, Centre-Val de Loire et Pays de Loire. Ils trouvent chez nous, un interlocuteur unique, proche de chez eux, qui peut apporter une réponse globale à leurs questionnements autour des technologies de l’information. Nous avons un vrai savoir-faire en vidéoprotection urbaine, puisque nous équipons plus de 120 collectivités locales.

  • PSM : Pourquoi intégrer à vos services des prestations sur des technologies de sûreté ?

Dave Lecomte : Jusqu’à présent, les métiers de l’informatique, des réseaux et de la sûreté étaient très cloisonnés. Or, on se rend compte qu’il y a de plus en plus de convergences : les protocoles IP remplacent de plus en plus les solutions analogiques que ce soit pour la vidéoprotection, les alarmes ou le contrôle d’accès. Les équipements sont aujourd’hui communicants. Les données de sûreté comme les images vidéo ou les droits d’accès sont transportés, stockés sur des serveurs ou sur le cloud, accessibles via des liens internet – avec de légitimes interrogations sur la sécurité des données personnelles en relation avec les exigences du RGPD. […]

  • Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans le prochain PSM, n° 264 (mars-avril 2021).
 

Partager l'article